Logo pour impression Mai - Juin 1915

Mai - Juin 1915

A L’ARRIÈRE : LE RAPATRIEMENT DES BLESSES

De par sa situation sur les lignes de chemin de fer PLM et sa longue tradition hospitalière, Lyon joue un rôle important dans le rapatriement et le traitement des blessés de guerre. Les premiers convois sanitaires arrivent dès la deuxième quinzaine d’août 1914. Le 31 août 1914, déjà 6000 blessés sont évacués sur Lyon.

Les blessés arrivent en gare des Brotteaux ; où, après avoir reçu les honneurs, ils sont triés et répartis dans les différents hôpitaux militaires et civils lyonnais. A ces hôpitaux préexistants, s’ajoutent les hôpitaux t complémentaires (gérés par l’armée) et les hôpitaux annexes (gérés par la Croix-Rouge et la Société de Secours aux Blessés militaires), ainsi que 26 hôpitaux municipaux créés en septembre 1914 pour palier le manque de lits. A la fin de la guerre, le Rhône compte 170 unités sanitaires, soit plus de 7000 lits, qui ont accueilli entre 150 et 200 000 blessés et malades. Lyon est alors le deuxième centre de traitement des blessés, après Paris.

A Lyon, la chirurgie maxillo-faciale se développe tout particulièrement pour permettre le traitement des « gueules cassées ». Au-delà des soins, la municipalité met également en place des écoles de reconversion professionnelle pour les mutilés de guerre, afin de leur permettre un retour dans la société.

Les écrits de l’époque permettent d’appréhender l’état d’esprit des blessés, mais aussi l’implication de la population locale dans l’organisation et l’approvisionnement des hôpitaux, participant ainsi à l’effort de guerre.

 

 
 
Carnet de Barthélémy Mermet
Agrandir
Voir la transcription

Carnet de Barthélémy Mermet,
17 août 1914
253ii2-30
Carnet de Barthélémy Mermet
Agrandir
Voir la transcription

Carnet de Barthélémy Mermet,
21 août 1914
253ii2-054

 
Lettre de Gabriel Sarraute
Agrandir
Voir la transcription

Lettre de Gabriel Sarraute à M. Gonin,
20 mai 1915
130ii7
Réception des blessés
Agrandir

Réception des blessés à la gare des Brotteaux de Lyon, 1917,
Carte postale Editions S. Farges
4Fi5005

 
Hôpital Ozanam
Agrandir

Blessés et infirmières à l'hôpital Ozanam,
Lyon -1914,
2ph339
Cours de bandage
Agrandir

Cours de bandages à l'Ecole de l'Union des femmes de France à Lyon,
Carte postale.
4Fi4849

 


 

Pour des raisons de conservation, ces documents ne sont pas tous communicables en salle de lecture