Logo pour impression Transcriptions

Carnet de SAP, écrivain et satiriste lyonnais au front
151ii2

 

LES LETTRES

Les lettres ? pour les gars, c’est le rayon d’or fin

qui dissipe la nuit et sourit aux fenêtres…

C’est l’étoile qu’on voit, dans le ciel, apparaître…

le vaguemestre arrive et chacun dit « enfin… »

On accourt… on se presse… on suit la grosse main

qui se tend vers l’Elu comme une main de prêtre.

Un nom… un autre encor ! le mien viendra peut être !

Le paquet diminue … il ne reste plus rien…

Les Oubliés s’en vont… le cœur froid… les mains vides

Sur leur front, le dépit a creusé quelques rides :

« Que font-ils donc… là-bas ?... » on dirait qu’un corbeau

vient rêver lentement dans les plis de leur âme.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.