Logo pour impression Journal de Mermet, 17 février 1916

Journal de Bathélémy Mermet, 17 février 1916 _ 253ii91

 

En cas de menace aérienne_ Monsieur le maire de Lyon nous communique la note suivante : « il est rappelé au public qu’en cas de menace aérienne contre les villes, la population est aussitôt que possible prévenue par les sonneries de clairons « garde à vous » et de cloches. En ce cas, les rassemblements sur la voie publique sont interdits. La fin de l’alerte est indiquée par la sonnerie la « berloque ».

(Cette note laconique et de fo r me anodine, glissée modestement dans le corps de la chronique locale, n’a pas passé inaperçue dans la population. Chacun voit dans cet avis la preuve que les autorités craignent de voir les zeppelins venir apporter, sous forme de bombes, la carte de Leipzig à l’Exposition de Lyon.

Quoi qu’il en soit, cette éventualité redoutable soulève dans le public plus de curiosité que de crainte et je pourrais, sans chercher bien loin, citer au moins une demi-douzaine de gracieuses jeunes-filles qui souhaitent ce spectacle à l’égal d’un feu d’artifices sans précédent).

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
Dernière modification : 23/12/2016 10:58