Fermer

Lettre d'Antoine Gautier à sa femme Jeanne - Beauvais, 1er janvier 1917 - 267ii1

 

Beauvais, le 1er 1 1917

Ma petite femme chérie,

Je viens de recevoir la lettre du 27 courant avec la lettre de monsieur Besset.

Mais ma pauvre cocotte ne te tourmente donc pas autant de l’invasion des boches par la Suisse, d’abord ce n’est pas chose faite, ensuite ils ne veulent pas venir d’un seul jour sans qu’on essaye de les arrêter, maintenant ne crois pas qu’ils se dirigeront directement sur Lyon, ils iront avant sur Dijon, Autun etc – mais cela ne commencera pas avant le mois de mars ou fin février par ce que la Suisse est un pays trop montagneux pour l’attaquer en plein hiver ; donc j’irai en permission avant que tu déménages et je pourrai t’aider à tout préparer si besoin en était.

Cependant, je ne crois pas à aucune attaque de ce côté et je crois que tu as tord (sic) de te tourmenter. Quant à la prédiction qui dit que cela se finira dans les plaines de St-Fons, ce n’est pas l’Antécriste (sic) qui l’a dit car il dit que cela se terminerait en Wesphalie et je […] qu’il ait raison.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut