Fermer

Carnet de JB Mermet, 12 août 1916 - 253ii121

 

[extraits d’une lettre de Joseph, reçue aujourd’hui par François]

6août 1916

Arrivé depuis 8 jours au cœur de la fournaise, j’ai fait partie de la reconnaissance qui est venue le 30 juillet reconnaitre les emplacements des batteries, des échelons, des postes d’observation, téléphones… - puis j’ai laissé les autres officiers sur la position et j’ai cherché les voies d’accès les plus commodes et les moins en vue pour amener tout le monde en place. Dans la nuit du 31 au 1er août j’ai mené toutes les fractions du groupe à leurs postes respectifs et ai été assez heureux pour ne perdre ni un homme, ni un cheval, malgré le bombardement violent

Depuis, nous avons eu de violents combats, avec des alternatives d’avance et de recul, dans Fleury. Deux de nos régiments d’infanterie : le 41e colonial et le 413e ont déjà perdu 60% de leurs effectifs et vont être changés. Les 3 autres régiments ont un peu moins souffert.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut