Fermer

Carnet de Louis Boyer, 14 septembre 1916 - HD1Z1

 

Jeudi 14 septembre 16

A Sommediene. En repos.

Temps sombre. Mr Michel revient de permission et il me donne un colis de ma chère maman contenat 1 boussole, 1 bougie, 1 boite contenant des biscuits, 2 tablettes de chocolat, 1 gâteau. Le capitaine me chine, car il a appris que fais mon carnet de passage. Le soir à 6h. Je vais diner avec mon ami Revel – Mouroz de Lyon. Je fais un très bon repas. Menu : soupe aux choux, saucisson cuit, gigot de bœuf rôti, bœuf en sauce tomate, des matefaims, café, vin ordinaire, liqueur, vin bouché, dont j’en paie un bout pour 4 fr.

Puis croyant que l’appel était à 9h ou 21h, c’était l’appel à 20h30, donc je suis en retard, le capitaine m’envoie chercher par Noubron et le capitaine me donne comme récompense méritoire : 4 jours de prison. Je reçois une lettre du 11 septembre 1916.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut