Fermer

Carnet de Barthélémy Mermet, 17 août 1914 - 53ii2-030

 

A l’usine, toutes les ouvrières inoccupées sont employées, depuis huit jours, à la confection de draps, bandes et autres objets de lingerie destinées aux blessés.

Elles y travaillent avec ardeur, sans arrêter de parler, bien entendu. On ne les voit plus pleurer, on les entend fréquemment rire, ce qui vaut mieux.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut