Fermer

Lettre de P. Bonnefoy à sa fille, 14 février 1915 - 4fi4838

 

Belfort, le 14 février 1915

Ma chère petite Paule chérie

je suis très heureux ce matin en lisant la charmante lettre de notre gentille maman dans la quelle elle me dit que tu vas m’écrire sous peu et surtout que tu sois en bonne santé. J’espère que tu es très gentille envers elle et que tu lui aides dans la mesure de tes moyens. Je ne puis même pas en douter, en même temps que tu dois toujours bien travailler en classe, en attendant de te revoir reçois de ton papa qui t’aime et qui t’embrasse bien des fois, l’espoir de te retrouver bientôt.

P. Bonnefoy

Tu feras un gros mimi
à la maman pour ton Papa.
Tu me diras si tu l’as fait chaque fois que je te l’ai dit.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut