Fermer

Carnet de Louis Boyer, 12 décembre 1916 - 1Z1-4

 

12 décembre 1916

Somme. En 1ère ligne en avant de Berny, Péronne se trouve sur la gauche. Il pleut, il fait très froid.
Bombardement. J’ai relevé le 351 d’Infanterie du 2 ème corps.
Je suis en batterie en 1 ère ligne.

Les obus tombent très près de la pièce, la pièce est à charger.
La tranchée s’éboule sur nous, ce ne sont pas des tranchées. On s’enlise, il y a de la boue jusqu’au ventre.

Soupe la nuit et ceux qui vont à la soupe apportent les lettres. Je reçois 2 lettres de maman datées du 7 et 8 décembre.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut