Fermer

Carnet de Louis Boyer, 24 janvier 1917 - HDizi_5

 

À 0h30 le train s'ébranle de la gare Grandvilliers, Ois, puis l'on fait une seule halte à Epernay à 17h, puis enfin j'arrive en gare de Sainte Ménéhould, Marne à 23h15, où je débarque de chemin de fer, de là je vais à pieds à 10 km, dans un village. Voici 48 heures que le gouvernement nous a donné seulement 1 boîte de singe pour 2 hommes, ainsi 1 boule de pain pour 2 hommes,

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut