Fermer

Journal de Madame Mariotte, le 1er août 1914
191ii14

 

Saint Hilaire, samedi 1er août 1914

Depuis jeudi inquiétudes au sujet de la mobilisation. descente à Lyon pour prendre les papiers militaires et l’uniforme. jeudi soir départ pour Grenoble, journée passée à Grenoble des alternatives d’espoir de découragement. Rencontré Me Bouchard ( ?) venant embrasser son fils avant son départ à la frontière. Mon Kim m’encourage. il est convaincu que c’est la guerre mais continue à sourire et à m’engager à rester à St Hilaire. Horrible nuit du vendredi au samedi à chaque instant des camelots annoncent une nouvelle édition et enfin l’assassinat de Jaurès.

Samedi nous remontons tous deux à St Hilaire et trouvons en arrivant à 11h ½ l’avis de mobilisation, recherche d’une voiture pour descendre au Touret et rejoindre Grenoble. P…

[lacune]

Je l’accompagne à Saint Bernard où je suis restée jusqu’à 6h. C’était le premier départ sur le plateau, les gens en ont été affolés.

Quant à moi, comme une loque, sans pouvoir prononcer un mot, je suis revenue à la maison pleurant le long du chemin.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut