Fermer

Carnet de JB Mermet, 18 septembre 1915 - 253ii67

 

Un timbre de guerre

Pour remédier à l’abus résultant de la gratuité de la correspondance militaire qui a multiplié les lettres au point que les employés ne peuvent y suffire, on a imaginé le procédé suivant qui serait prochainement appliqué. A chaque prêt nos soldats toucheraient un certain nombre de vignettes spéciales des timbres de guerre dont ils disposeraient à leur guise qu’ils pourraient partager entre leurs correspondants et eux-mêmes. Les bénéficiaires d’allocations en recevraient aussi. Comme ces timbres ne pourraient être vendus, les parents ou amis de militaires qui n’auraient pas reçu de ceux-ci des timbres de guerre seraient tenus d’affranchir leurs lettres expédiées aux armées.

 

Les textes sont retranscrits avec l'orthographe des documents originaux, les ratures ne sont pas mentionnées.
retour_haut_de_page
haut