Fermer

Auguste Verrière

 
Fonds Verrière - 1 II 506 - Arrivé le 15/03/2008 - Librement communicable

Auguste Etienne Claude Verrière est né le 15 mai 1873 à Lyon (1er arr). Son père est pharmacien.

En 1893 il part faire son service militaire. Il est alors étudiant.

Bureau de recrutement : Rhône Bureau Lyon Central

N° matricule du régiment : 411

Il est d’abord médecin auxiliaire de réserve affecté au 1er régiment de Hussards à Valence.

Il se marie le 7 juillet 1902 à Valence avec Joséphine Victorine Marie Antoinette Dussargues née le 17 janvier 1881 à Valence, fille de propriétaires rentiers. A ce moment-là, il vit dans le 2ème arrondissement de Lyon.

Avant son départ à la guerre, il est père de 3 enfants : Pierre né en 1903, Louis né en 1908 et Marguerite née en 1913.

Rappelé à l’activité par ordre de mobilisation générale du 1er août 1914 il est d’abord affecté à l’ambulance 5/14. Relevé des armées le 30 décembre 1915 il rentre à la 14ème Région et est d’abord affecté place de Chambéry comme chirurgien le 16 janvier 1916 puis aux Hospices Civils de Chambéry le 12 juin 1916. […] Mis en congés sans solde illimité à dater du 18 janvier 1919 […] il se retire à Lyon, 46 rue de l’Hôtel de Ville et travaille au centre hospitalier de Lyon comme médecin-urologue.

Il participe donc aux combats et est sur le front en 1914-1915. Il est apprécié de ses supérieurs qui mentionnent dans son état de service :

« […] le médecin aide-major de 2ème classe Verrière de l’ambulance 5/14, chirurgien praticien de grande valeur, n’a cessé, depuis le début de la guerre, d’apporter aux blessés confiés à ses soins les secours les plus précieux et les plus efficaces avec un zèle et un dévouement absolu dans les circonstances difficiles et notamment du 25 au 30 septembre. Il a toujours été un modèle de devoir, de modestie et d’énergie morale et physique. »

Il reçoit d’ailleurs la croix de guerre.

Ce fonds est arrivé aux Archives de Lyon suite à son achat lors d’une vente aux enchères. Il s’agit d’un journal de campagne dactylographié de 285 pages rédigé entre le 8 août 1914 et le 24 janvier 1919.

retour_haut_de_page
haut