Logo pour impression L'hôpital Edouard Herriot

L'hôpital Edouard Herriot

 

Edouard Herriot, Maire de Lyon depuis 1905, souhaite la réalisation d’un hôpital moderne, dans la perspective de remplacer progressivement l’Hôtel-Dieu, établissement ancien et ne répondant plus aux besoins contemporains. Une commission mixte est constituée pour désigner un architecte directeur des travaux.
Tony Garnier, comme en témoigne le document exposé ci-dessous, présente sa candidature le 9 octobre 1909. Elle est retenue par la commission le 25 octobre 1909.Suite à des voyages d’études en Allemagne et au Danemark, il propose des avant-projets en 1910 et 1911.

La réalisation des fondations commence en 1913. Le 1er conflit mondial marque un arrêt dans les travaux qui reprennent en 1917. De nombreuses difficultés (grèves, augmentation du nombre de lits) retardent l’inauguration de l’hôpital de Grange-Blanche en 1933, le 14 juillet.

L’organisation de l’établissement est traitée à l’échelle d’un quartier, fondée sur deux principes :
- des pavillons disposés en rangées formant un U
- des liaisons entre eux par des couloirs souterrains de vastes dimensions desservis par des ascenseurs.

L'architecture générale reprend les principes chers à Tony Garnier : toits en terrasses, très larges ouvertures pour laisser passer la lumière. Enfin, la présence d’espaces verts recrée une sorte de « cité jardin »pour les malades.


Dernière modification : 30/09/2014 11:30