Fermer

Christophe Martin (1835 – 1840)



Châtillon sous Chalaronne, 21 octobre 1791 – Lyon, 19 janvier 1866


Neveu du major général Claude Martin, qui lègue à la Ville de Lyon une partie de sa fortune pour fonder une école d’enseignement professionnelle, Christophe Martin est nommé maire de Lyon le 9 mai 1835 par ordonnance royale, suite à la démission de Gabriel Prunelle.

Empêtré dans les oppositions républicaines et dynastiques de son temps, ne bénéficiant pas d’expérience d’administrateur ou de gestionnaire, Christophe Martin est vite limité à l’expédition des affaires courantes.
Témoignant de la faible influence dont il dispose, il n’arrive pas à faire ériger une statue dédiée à son oncle, rencontrant à chaque tentative l’hostilité du Conseil municipal.

Christophe Martin
Signature de Christophe Martin
Signature de Christophe Martin 

Le 9 octobre 1840, il est obligé de céder sa place à un homme plus expérimenté : Jean-François Terme.

Il devient député du Rhône en juillet 1842 et décède à Lyon en 1866.


Lyon lui rend hommage

Il n’y a pas de voie publique à Lyon portant son nom.

retour_haut_de_page
haut