Fermer

Le régime municipal de Lyon de 1873 à 1881



Le 4 avril 1873, l’Assemblée nationale, où la majorité de droite se méfiait de la démocratie des grandes villes, supprime la mairie de Lyon et remet au préfet les pouvoirs administratifs.

Un décret du 30 avril de la même année fixa au 8 juin des élections municipales.
Mais le nouveau conseil élu est vite jugé indocile par le préfet Ducros. Un arrêté le suspend pour deux mois (24 octobre) et un décret présidentiel dissout le conseil (28 octobre).
Un nouveau conseil est élu le 22 novembre 1874.
Le conseil accomplit intégralement son mandat de sept ans.
Mais comme pour la période 1852 – 1870, c’est le préfet qui gère la ville.

La mairie n’est rétablie que par une loi du 21 avril 1881.
Cependant, le maire était encore nommé par le gouvernement.
Ce n’est seulement qu’avec la loi du 28 mars 1882 que l’élection du maire est rendue au conseil municipal.
La loi municipale de 1884 porte le nombre des conseillers à 54 et rétablit le scrutin de liste par arrondissement.

retour_haut_de_page
haut