Fermer

Antoine de Saint-Exupéry



Après s’être illustré dans l’aéropostale et sa mobilisation en 1939, l’auteur fameux de Courrier Sud et de Vol de Nuit s’engage dans les Forces Françaises Libres (FFL).
Basé en Corse près de Bastia, il s’envole le 31 juillet 1944 à bord de son P38 Lightning pour une mission de reconnaissance au dessus de la Méditerranée dont il ne reviendra pas.
Les Archives municipales vous proposent de découvrir l’acte de naissance de l’aviateur et écrivain lyonnais, inscrit dans un registre faisant partie d’un ensemble de registres d’état civil d’arrondissement pour la période 1900-1902 versé par les mairies d’arrondissement.


A plus d’un titre cet acte est émouvant, en raison d’une part de la notoriété de l’auteur du Petit Prince mais également à cause de l’absence de la mention marginale relative à son décès qui ne figure pas sur l’acte de naissance du 29 juin 1900 (registre 2E847, acte 1703). Et pour cause : il n’existe pas d’acte de décès !

Du fait de sa disparition en Méditerranée, en vertu des lois du 22 et 28 février 1922, il a seulement été établi un jugement délivré par le tribunal civil de Bastia en date du 20 septembre 1945… Dans la marge, au regard des actes de naissance, sont notées des « mentions marginales » destinées à établir une relation entre deux actes de l’état civil ou entre un acte et une décision judiciaire ou administrative. Ainsi, le mariage d’Antoine de Saint-Exupéry figure en marge de son acte de naissance par cette mention manuscrite : «marié à Nice le 22 avril 1931 à Consuelo Suncin ».
Toutefois, toujours selon la loi, à partir de 1945, le décès doit être reporté en marge de l’acte de naissance et il faut souligner le caractère obligatoire tardif du report de ces mentions.
La disparition en mer de l’écrivain explique, à double titre, qu’aucune mention de son décès n’ait donc été à ce jour portée sur le registre communal.

Saint-Exupéry à Lyon

Aviateur et écrivain. Né à Lyon (2e) le 29 juin 1900.
Disparu en mission entre la Corse (Bastia-Borgo) et Marseille le 31 juillet 1944.

- Boulevard Antoine de Saint-Exupéry (Lyon 5e)

- Collège et lycée Antoine de St Exupéry
82 rue Hénon Lyon 4 e

- Piscine St Exupéry
11 rue Pétrus Sambardier Lyon 4e

- Monument place Bellecour

- Aéroport Saint-Exupéry (anciennement Satolas)


Agrandir le plan
retour_haut_de_page
haut