Logo pour impression Zoom

Le fonds Barthélémy Mermet

 
Barthélémy Mermet
 

Au moment de la déclaration de guerre, Barthélémy Mermet, comptable aux usines Lumière et ancien rédacteur au journal le Nouvelliste de Paris, est âgé de 59 ans (il est né le 9 septembre 1854 à Lyon 2). Il est marié à Maria (Marie Emilie Césarine Gelibert née en 1866 à Jujurieux dans l’Ain). Ils vivent dans le 6ème arrondissement de Lyon avec leurs quatre enfants : Anne-Marie (23 ans), Marthe (21 ans), Suzanne (19 ans) et Pierre (14 ans).

Il ne part pas au front car il est trop âgé mais voit partir certains membres de sa famille comme son frère Joseph 52 ans qui s’engage au 6è R.A., son neveu Antoine alors âgé de 29 ans ainsi que bon nombre de fils d’amis ou de voisins.

Il sent immédiatement, peut être de part son activité de journaliste, que lui et ses contemporains assistent à un évènement qui marquera pour longtemps le pays tout entier.

Il se lance alors dans la tenue quotidienne de carnets qu’il va remplir jusqu’à la fin du conflit. Il va surtout recueillir des articles de presse sur la guerre qu’il va enrichir de commentaires et de notes personnelles.

Ces carnets sont un témoignage précieux de la vision du conflit depuis l’arrière.

Ce fonds est arrivé aux Archives de Lyon suite au don d’Eric Guiomar, arrière petit neveu de Barthélémy Mermet. Il se compose de 263 carnets d’environ 60 pages chacun. Ils ont été rédigés entre 1914 et 1927 mais la très grande majorité d’entre eux datent de la période de la guerre.

Fonds Barthélémy Mermet – 253 II – Arrivé le 25/02/2013 – Librement communicable

> Découvrir ces carnets