1814-1852

"Les régimes passent, Lyon demeure !"

L'exposition :

"1814-1852- LES REGIMES PASSENT, LYON DEMEURE !".

présentation d'affiches lyonnaises du fonds des ARCHIVES MUNICIPALES, a pu être réalisée grâce à l'appui de Monsieur André MURE, Adjoint aux Affaires culturelles de Lyon.

 

 

Nous tenons à remercier les SERVICES TECHNIQUES de la VILLE de LYON pour l'aide qu'ils nous ont apportés.

 

Henri HOURS

Conservateur des Archives municipales de Lyon

 

Michel NICOLAS

Commissaire de l'exposition.

 

 

INTRODUCTION

 

AVERTISSEMENT

Les affiches décrites dans ce catalogue sont cotées dans la sous-série 6 Fi.

 

Dans le cadre des grandes manifestations autour des Fleuves à Lyon, les ARCHIVES MUNICIPALES présentaient l'an dernier une exposition sur "les grands travaux d'autrefois : réalisme et utopie".

 

Commentant cette exposition, je formais alors le voeu que "les trésors bien cachés des Archives", ne soient pas uniquement accessibles aux seuls spécialistes.

Ce souhait, exprimé aussi par André MURE, Adjoint à la Culture, en vue d'une meilleure connaissance du patrimoine lyonnais, pourra donc se réaliser, puisque chaque année, il y aura au minimum deux expostions aux ARCHIVES MUNICIPALES.

Cette présentation d'affiche anciennes lyonnaises couvre la période de 1814 à 1852, une période particulièrement agitée de notre histoire nationale. Pourtant cela ne représente qu'une infime partie du fonds propre aux affiches. Des affiches en tout genre et de toute époque reposent dans les réserves du palais Saint-Jean. Ce fonds en comprend actuellement plusieurs milliers répertoriées. Et toutes ne le sont pas encore, car il en arrive tous les jours.

Je terminerai cet avant-propos, comme l'an passé, par un souhait. Que l'on reconnaisse enfin l'énorme travail accompli aux ARCHIVES MUNICIPALES par une petite poignée de personnes, heureusement passionnées, et que cette équipe augmente en proportion de la grandeur de LYON !

 

Michel NICOLAS

Juin 1983

Sept fois au moins, durant le XIXe siècle, la France changea de régime, le plus souvent à la suite d'événements parisiens. Chaque fois, ou presque, les Français recevaient leur révolution par le télégraphe Chappe, ou par la diligence, et se voyaient priés de l'acclamer. Longtemps, bons enfants, ils marchèrent (1).

Ce sont ces instants dramatiques que l'on veut évoquer ici, par les affiches qui les accompagnèrent ou même les suscitèrent. L'affiche, en effet, est un document priviligié. En dehors même de tout caractère artistique, elle établit un contact direct, sans intermédiaire, avec une intention, une volonté, une pensée. C'est ce qui lui donne sa puissance d'émotion, fût-ce après un siècle et demi. Devant ces affiches, celles-là même que virent nos ancêtres, le même lien se noue, aussi immédiat entre nous et Napoléon ou les républicains de 48.

Leur rassemblement revêt un aspect austère : les affiches de ce temps étaient rarement illustrées ou colorées, et s'adressaient à des esprits que n'avait pas encore touchés l'audio-visuel. Pour les insérer dans un décor un peu moins abstrait, les talents de décorateur de M. Michel Nicolas ont fait merveille.

Les documents ici présentés ne constituent qu'une petite partie de la collection des Archives municipales pour cette période. L'origine en est double. Les uns furent conservés par voie administrative. Les autres proviennent du fonds constitué par un bon Lyonnais, Sébastien Rosaz (1777-1849), qui, toute sa vie, recueillit les témoins de nos révolutions et de nos troubles : brochures, images, affiches, etc. (achetée par la Ville, cette collection est aujourd'hui dispersée entre plusieurs dépôts publics). Sur certaines affiches exposées, on peut voir une date écrite au crayon : ainsi Rosaz notait-il le jour ou le document lui parvenait entre les mains, nous permetant, du même coup, de connaître une chronologie qui, sans cela, nous échapperait parfois. Grâces lui soient rendues.

Henri HOURS

(1) Jusqu'au jour où le mécanisme se détraqua, et ce fut l'écrasement de la Commune.

 

mini galerie
introduction
1814
1815
1830
1848
1851
1852
 
 
 
 
 
 
 
 
 
mini galerie
introduction
1814
1815
1830
1848
1851
1852
 
 
 
 
 
 
 
 
 
mini galerie
introduction
1814
1815
1830
1848
1851
1852
 
 
 
 
 
 
 
 
 
mini galerie
introduction
1814
1815
1830
1848
1851
1852