Dictionnaire des salles de cinéma

A
B
C
D
E
F
G
I
J
K
L
M
N
O
P
R
S
T
V
 

M

Numéro sur la carte : 93
MADELEINE
107 grande-rue de la Guillotière (7ème arrondissement).
Attesté en 1927.
Exploitant : Averinos.
200 places.
Peut-être ouvert dès 1925.

Numéro sur la carte : 94
MAGIC
131 rue du Dauphiné (3ème arrondissement).
Attesté de 1922 à 1966.
Exploitants connus : Roux et Bourbon (1922), Bazin (1922), Donjon (1932, 1933 et 1936), Ricq (1934), S.R.L. (à partir de 1945), Mme Billard (1950-1966).
Fermeture le 6 juin 1966. Transformé en garage.

Numéro sur la carte : 95
MAJESTIC (LE)
77 rue de la République (2ème arrondissement).
Cité dès 1915 dans l'indicateur Henri.

Transformation par l’architecte Georges Trévoux en 1928.
Autre nom : PARAMOUNT (1983-1985).
Propriétaires : Boulin (1932-1957), Mme Boulin (1957-1959), Poupinet, Blot.
L’architecte Georges Peynet transforme le Majestic VERS 1950 puis le rénove vers 1959.
Création d'une deuxième salle en 1974-1975 par le cabinet Peynet, Roz et Chauvelin.
La gérance est confiée à Parafrance en 1981.
Cession à U.G.C. en 1985 : PARAMOUNT devient U.G.C. CINÉJOURNAL.
Cession à Pathé en 1992 : U.G.C. JOURNAL devient PATHÉ CINÉJOURNAL.

Numéro sur la carte : 96
MARLY (LE)
32 rue de la Vieille Monnaie (actuelle avenue René Leynaud) (1er arrondissement).
Attesté de 1941 à 1981.
Installé dans l'ancienne brasserie Chevallon aménagée en salle de cinéma par l'architecte Berne de Gervésie au cours des années 1939-1940.
318 places.
Autre nom : LE CANUT (1974-1981).
Classé Art et Essai le 1er janvier 1976, classé catégorie Recherche le 28 avril 1984.
Exploitants connus : Blattes (dit Marly), Mme Blattes (1957-1969), de Founes (1969-1974), S.A.R.L depuis 1974).
Fermeture du CANUT en 1981. Actuellement Théâtre de la Platte.

Numéro sur la carte : 97
MELCHIOR (ou MELKIOR)
70 rue Paul Bert (3ème arrondissement).
Attesté de 1929 à 1964.
Exploitant connu : Pinard (à partir de 1929).

Numéro sur la carte : 98
MELKIOR (LE)
60 avenue de Saxe (3ème arrondissement), ancien numéro : 144.
Cinéma attesté depuis 1913 : baraquement en bois portant le prénom de son propriétaire, monsieur Pinard.
Autre nom : LA CIGALE (à partir de 1929, voire avant).
Construit à l'emplacement de ce premier baraquement par l'architecte Vallet (permis de construire du 30 juillet 1925).
1086 places.
Autres activités : théâtre, music-hall, bals, concerts.
Exploitants : Périgot-Fouquier (1929), Hugo (1930), S.A. des établissements Goiffon.
Arrêt de l'exploitation le 16 septembre 1964. Devient une salle municipale.

Numéro sur la carte : 99
MODERNE (LE)
98 rue de l'Hôtel de Ville (actuelle rue du président Édouard Herriot) (2ème arrondissement).
Attesté à partir de 1906.
Installé dans l'ancien restaurant du Helder.
Autres noms : CINÉMATOPHONE-MODERN-THEATER, MODERN'CINÉMA (1936-1953), DUO (1953-1979), MODERN’39, PETIT COUCOU (1979-1984).
Salle pilote d'Art et Essai à Lyon à partir de 1958.
Classé X en 1979 et en 1982.
Exploitants connus : Rota, Franklin (1933-1934), Gauthier (1936), S.R.L., Auran-Valadier (1953-1979), Levaillant (1979).
Fermeture définitive en mars 1985.

Numéro sur la carte : 100
MONCEY (LE)
46 rue Dunoir (3ème arrondissement).
Attesté de 1920 à 1981.
Mentionné dans l'indicateur Henri dès 1911.
G. Bazin (Rive Gauche, 1976) le situe à l'emplacement d'un ancien baraquement Dulaar.
Autres noms : LUX (1958-1966), SOCIÉTÉ CINÉLUX.
Exploitants connus : Cinématographe Monopole (1911-1918), Société Métropole, Sprecher (1922), Jourdan (1923), Naef (1924), Nachef (1932-1933), Bejuit (1934-1936), Lutz, Monnet (1953-1958), Berger (1958-1974), S.A.R.L. (à partir de 1974).
Salle vraisemblablement en exploitation avant 1920.
Fermeture le 1er septembre 1981.

Numéro sur la carte : 101
MONDE ET NATURE
87 rue Paul Bert (3ème arrondissement).
Attesté depuis 1992.
Activités principales : conférences, cinéma hors exploitation.

Numéro sur la carte : 102
MONOPOLE
6 avenue de Noailles (actuelle avenue du Maréchal Foch) (6ème arrondissement).
Attesté en 1908.
Autre activité : concert.
Exploitant : Cinéma Monopole.

Numéro sur la carte : 103
MONTCHAT
112 chemin des Pins (actuelle avenue Lacassagne) (3ème arrondissement).
Attesté en 1911.
Exploitant : David.

Numéro sur la carte : 104
MONTCHAT
93 cours Henri (actuel cours du Docteur Long) (3ème arrondissement).
Activités cinématographiques attestées de 1911 à 1914.
Auparavant : théâtre-concert.
Autre nom : SALLE COQUET.
1914 : le cinéma est transformé en salle de bals.
Exploitant : David.


Numéro sur la carte : 105
MONTCHAT PALACE
39 cours Henri (actuel cours du Docteur Long) (3ème arrondissement).
Attesté de 1921 à 1975.
Autre nom : OLYMPIA (1950-1975).
Exploitants connus : Mariani (1921 et 1956), Dévot (1924), Pierre (1925), Marion (1932-1934), S.A. Ciné Livre, Mariani (1949), Colliard (1956), Couturier (1958), Nury (1964), Denat (1973), Ferreira (1974).
Fermeture le 31 août 1975.

Numéro sur la carte : 106
MONUMENT AUX FRÈRES LUMIÈRE
Place Ambroise Courtois (8ème arrondissement).
Inauguré le 30 septembre 1962.
Architecte : Hubert Fournier ; sculpteurs : F. et M. Lapendery.
La face concave du monument a été prévue pour servir d'écran de projection.

Numéro sur la carte : 107
MORAND
143 avenue de Saxe ; ancien numéro : 243 (6ème arrondissement).
Attesté en 1908.
Autre nom : CINÉMA GAULOIS.
Exploitant : Morand.

Numéro sur la carte : 108
MORIN
295 avenue de Saxe (6ème arrondissement).
Attesté en 1908.
Activité principale : jeu de boules.

Numéro sur la carte : 109
MOULIN ROUGE (LE)
6 rue Henri Barbusse (8ème arrondissement).
Attesté de 1933 à 1967.
Exploitants et propriétaires : Cicéron et Touzet (1933-1934), Thomas et Gallaud (jusqu'en 1951), Gallaud et Vaira (à partir de 1951), Mingeard (à partir de 1955), Boeglin (à partir de 1956).
Autre nom : HOLLYWOOD en 1951 (Bazin, Rive Gauche, 1976).
Fermeture le 16 janvier 1967. Converti en dancing.

Numéro sur la carte : 110
MOUSSIER
5 cours Henri (actuel cours du Docteur Long) (3ème arrondissement).
Attesté en 1913 et 1914.
Activité principale : café.
Représentations cinématographiques avec un appareil PATHÉ KOK (cinéma de salon).
Exploitant : Moussier.

N

Numéro sur la carte : 111
NOAILLY (LE)
136 boulevard de la Croix-Rousse (4ème arrondissement).
L'établissement le NOAILLY, du nom de son propriétaire, est attesté de 1919 à 1920. Il est installé dans l'ancienne brasserie Dupuis.
Remplacé par le PALACE CITY CINÉMA qui ne connaît pas une existence durable.
1933 : la salle est transformée par l'architecte Armbruster pour donner le jour au CHANTECLAIR (capacité d'un millier de places) qui fonctionne jusqu'en juillet 1985.
1977 : le CHANTECLAIR est réaménagé et divisé en trois salles : deux de 320 places et une plus petite de 79 places.
Exploitants et propriétaires : Noailly, Rodiansky, Palmade et Bertholet (1961), Bertholet (1973), Jalibert (1974), Lemoine (1976), U.G.C. (1980).
Fermeture le 13 juillet 1985 ; démolition en 1986.

Numéro sur la carte : 112
NOTRE-DAME DES ANGES
3 rue des Chanées (actuellement 37 rue Félix Brun) (7ème arrondissement).
Selon Bazin (Rive Gauche, 1976), cette salle fonctionnait dès 1902 : on y donnait des pièces à grand spectacle.
Activités cinématographiques attestées en 1921.
Salle paroissiale.
Autre nom : FOYER LA MOUCHE.
Fermeture en 1955.

Numéro sur la carte : 113
NOTRE-DAME DU POINT DU JOUR
5-7 chemin des Aqueducs (actuelle rue des Aqueducs) (5ème arrondissement).
Attesté de 1930 à 1970.
Autres noms : LE FOYER (1950-1954), LE FOYER DU POINT DU JOUR (1958-1964).
Autre activité : salle de spectacle.
Une première fermeture a lieu en octobre 1947.
Réouverture d'une salle en 35 m/m en 1962.
Exploitant connu : Association " Foyer du Point du Jour ".
Arrêt des activités cinématographiques le 24 mai 1970. Devenu Théâtre de l'Ouest, puis actuel Théâtre du Point du Jour.

Numéro sur la carte : 114
NOVELTY
43 rue Camille (3ème arrondissement).
Attesté de 1942 à 1965.
Exploitants : Auban (1946 et 1952), Trincat (1946), Mme Beca (1954), S.A.R.L. Novelty.
Fermeture le 15 mars 1965.

Numéro sur la carte : 115
NOVOX
10 rue des Chevaucheurs (5ème arrondissement).
Salle de réunions et de cinéma.
Attesté vers 1942.
400 places.
Propriétaire : Vuillard.

O

Numéro sur la carte : 116
OASIS (L')
124 rue André Bollier (7ème arrondissement).
Attesté de 1945 à 1971.
Exploitants connus : Boymond, Bochirol, S.A.R.L. (Mme Argence-Bochirol : 1949, Milliat : 1953, de Libero : 1956).
Fermeture le 28 mars 1971.

Numéro sur la carte : 117
ODÉON (L')
6 rue Lafont (actuelle rue Joseph Serlin) (1er arrondissement).
Attesté depuis 1918.
Autres noms : NORMANDY (1938-1969), C.N.P. OPÉRA (1970-1975), CINÉMA OPÉRA (depuis 1975).
Le NORMANDY est spécialisé dans les films érotiques pendant les années 1960.
Le cinéma est entièrement rénové pour l'ouverture du C.N.P. OPÉRA. Il est classé Art et Essai en 1971.
Le CINÉMA OPÉRA est classé X de 1976 à 1980.
A partir de 1983, il est à nouveau classé Art et Essai (après son rachat par M. Rey).
Exploitants connus : Fraisse (1918), Brossy (1920 et 1933-1936), Philip (1955), Gamet (1960), Albertini (1975), Martin (1978), S.A.R.L. Le Cinéma (Rey, 1982).
Façade décorée par Ben au début des années 80.
Rénovation en 1988.

Numéro sur la carte : 118
OLYMPIA
66-68 rue Duquesne (6ème arrondissement).
Attesté dans l'indicateur Henri de 1929 à 1931.
Activités : cinéma, music-hall.
Propriétaires : les frères Lamour.

Numéro sur la carte : 119
ORIENTAL CINÉMA
33 cours de Verdun (2ème arrondissement).
Attesté de 1911 à 1915.
Autres noms : BRASSERIE FRITZ, BRASSERIE GEORGES.
Activités principales : café, brasserie.
De 1900 à 1906, la Brasserie Fritz a été autorisée à donner des concerts.
Appareils cinématographiques installés en 1911 ; exploitation cinématographique supprimée en 1915.
Exploitant : Cinéma Monopole.

P

Numéro sur la carte : 120
PALAIS DES CONGRES
Quai Achille Lignon (6ème arrondissement).
Ouverture en 1962.
Formule " grands spectacles " grâce à un écran géant (Todd-Ao puis Cinérama) équipé en 70 m/m. Dolby-stéréo depuis 1984.
C'est le plus grand écran de Lyon.
Arrêt de l'exploitation régulière fin 1991.
Dans le cadre de la réhabilitation du Palais de la foire dont les opérations sont coordonnées par l'architecte Renzo Piano, construction d'un multicomplexe cinématographique de 14 écrans face au Musée d'art contemporain.
Achèvement prévu pour 1996.

Numéro sur la carte : 121
PARIS (CINÉMA)
27 avenue Berthelot (7ème arrondissement).
Attesté en 1926-1927.

Numéro sur la carte : 122
PART-DIEU
Centre commercial régional Part-Dieu, niveau 2 (3ème arrondissement).
Création de 6 salles en 1975.
Autre nom : U.G.C. PART-DIEU (à partir de 1981).
Propriétaires : S.A. Alpes Cinéma (P.D.G. : Lemoine), U.G.C. (à partir de 1981).

Numéro sur la carte : 123
PAUL BERT
207 rue Paul Bert (3ème arrondissement).
Attesté de 1914 à 1968.
Autre nom : LE LIDO (à partir de 1959).
Exploitants connus : Charbin (1914), Baranikoff (1918), Desorme (1919), Lernee (1921), Noir (1923), Point (1924), Mme Lachard (1946-1968).
Fermeture le 29 avril 1968.

Numéro sur la carte : 124
PENDARIES
140 grande-rue de
Monplaisir (actuelle avenue des Frères Lumière) (8ème arrondissement).
Attesté en 1916.
Activité principale : jeu de boules.
Cinéma en plein air installé dans le jeu de boules de M. Valençon.

Numéro sur la carte : 125
PHOTOGRAPHIE ANIMÉE (LA)
1 rue de la République (angle nord-est de la rue de la République et de la rue Pizay) (1er arrondissement).
Attesté à partir de janvier 1896.
Fermé en 1898.
Exploitants : Lumière (Auguste et Louis).
Programmes annoncés chaque semaine dans Le Progrès.

Numéro sur la carte : 126
POINÇON
23 rue de la Tourette (1er arrondissement).
Attesté en 1910.
Cinéma forain.
Exploitant : Poinçon.
Installé en 1913 - 1914 au 2 rue Notre-Dame.

Numéro sur la carte : 127
POINÇON
2 rue Notre-Dame (actuelle rue Claude Boyer). (7ème arrondissement à l'angle de la dite rue et du cours Lafayette).
Cinéma forain attesté en 1913 et 1914.
Exploitant : Poinçon.
Installé en 1910 au 23 rue de la Tourette.

R


Numéro sur la carte : 128
RAMEAU (SALLE)
Rue de la Martinière (1er arrondissement).
Activités cinématographiques attestées en 1923.
Activité principale : salle de spectacles.
Exploitant : Witkowsky.

Numéro sur la carte : 129
REGINA
12 rue Marietton (9ème arrondissement).
Attesté de 1920 à 1973.
463 places.
Exploitants connus : Bideau (1932 - 1948), Veuve Bideau (depuis 1959).
Fermeture le 1er juillet 1973.

Numéro sur la carte : 130
RENAISSANCE
9 rue Gabillot (3ème arrondissement).
Attesté de 1942 à 1944 (Georges Bazin, Rive Gauche, 1976).

Numéro sur la carte : 131
REX
80 cours Charlemagne (2ème arrondissement).
Existait vraisemblablement au début des années 1950.
Propriétaire : Association Foyer de Perrache.
Arrêt de l'exploitation cinématographique le 27 août 1956.

Numéro sur la carte : 132
RIALTO (LE)
39 rue de Dijon (actuelle rue Eugène Pons) (4ème arrondissement).
Attesté de 1937 à 1964.
Exploitants connus : Sahuc (1946), Martin (1951), Gonczarow (1952), Allix Courboy (1954).
Fermeture le 15 mai 1964.

Numéro sur la carte : 133
ROCH
23 rue des Roses (8ème arrondissement).
Attesté dans l'indicateur Henri dès 1932-1933.
Dernière mention : 1936.
Exploitant : Roch.

Numéro sur la carte : 134
ROMA
91 route de Vénissieux (dite aussi chemin de Vénissieux, 7ème arrondissement).
Attesté en 1926.
Exploitant : Crozet.

Numéro sur la carte : 135
ROYAL (LE)
20 place Bellecour (2ème arrondissement).
Attesté dans la presse lyonnaise dès 1912.
Autres noms : AUBERT PALACE, ROYAL AUBERT, ROYAL GAUMONT.
Installation de films parlants en 1930.
Modernisation en 1948.
Exploitants connus : Pelletru, Société Gaumont.
Fermeture le 30 août 1985.

S

Numéro sur la carte : 136
SAINT-ANDRÉ
35 rue Cavenne (7ème arrondissement).
Ouverture en 1944 selon Bazin (Rive Gauche, 1976).
Salle paroissiale.
Autre nom : LE RAIMU (1967).
Exploitants connus : Association des Pères de famille du quartier Béchevelin, Sabran (1956), Rochas (1959), Henry (1968).
Fermeture le 7 mai 1972.

Numéro sur la carte : 137
SAINT-BRUNO
9 rue des Chartreux (1er arrondissement).
Attesté vers 1953.
Salle paroissiale.
Exploitants connus : Association " les Amis du Clos Jouve ", Lapp (1953), Fontaine (1956), Cottet (1959), Collet (1962).
Arrêt de l'exploitation cinématographique le 4 juin 1967.

Numéro sur la carte : 138
SAINT-DENIS
77 grande-rue de la Croix-Rousse (4ème arrondissement).
Attesté de 1920 à 1995.
D'abord cinéma de paroisse, puis cinéma familial géré par l'Association Espoir du Plateau depuis 1948.
Exploitants connus : paroisse Saint-Denis, Association Espoir du Plateau, Ferlay (1948), Mme Georges (1987).

Numéro sur la carte : 139
SAINT-MAURICE DE MONPLAISIR
25 rue Saint-Gilbert (actuelle rue Léo Trouilhet) (8ème arrondissement).
Attesté en 1928.
Autre activité : salle de spectacle.
Cinéma paroissial.

Numéro sur la carte : 140
SAINT-PIERRE DE VAISE
6 rue des Tuileries (9ème arrondissement).
Attesté en 1926 - 1927 et de 1958 à 1965.
Autre nom : FOYER SAINT-PIERRE (1958 - 1965).

Numéro sur la carte : 141
SAINTE-CÉCILE
257 rue Boileau (3ème arrondissement).
Attesté de 1948 à 1970.
430 places.
Autres noms : CINÉARC (selon G. Bazin), L'ARC (à partir de 1952).
Exploitants connus : Marola (1958-1961), Beaumont (1962 - 1968), Montant (depuis septembre 1968).
Fermeture le 23 novembre 1970.

Numéro sur la carte : 142
SALLE DE CONFÉRENCE ET DE CINÉMA
18 - 18 bis rue Franklin (2ème arrondissement).
Attesté vers 1920.
Activités : cinéma, conférences.

Numéro sur la carte : 143
SALLE DES DÉPÊCHES DU PROGRÈS
85 rue de la République (2ème arrondissement).
Activité principale : journalisme.
Activité cinématographique du 7 mars 1897 au 3 juillet 1902.

Numéro sur la carte : 144
SCALA (LA)
20 rue Thomassin (2ème arrondissement).
Établissement ancien dédié au café-concert et au théâtre autorisé par arrêté municipal de 1879.
Activités cinématographiques attestées depuis 1906. Coexistent avec les activités théâtrales et le café-concert.
Devient exclusivement un cinéma quelques années avant la Seconde Guerre mondiale.
Rénovation par l’architecte G. Peynet au lendemain de la guerre puis en 1959-1960.

1974 : transformé en un complexe de sept salles, l'établissement devient U.G.C. Scala. Architecte : Yannick Lecoq. Lors des travaux de démolition, des pierres de taille d'époque gallo-romaine ont été mises à jour puis mises en valeur dans deux des salles du complexe.
Fermeture provisoire de 1985 à 1987.
Autres noms : SCALA BOUFFES, U.G.C. SCALA, NEF SCALA, LES 7 NEF.
Exploitants connus : Guillet, Rasimi (1902), Froissart (1913), Froissard (1933, 1934), U.G.C. (circuit nationalisé de 1946 à 1971), U.G.C. (privatisé, P.D.G. : J.C. Edeline, à partir de 1971), S.A.R.L. Anémone (Adira, à partir de 1987).

Numéro sur la carte : 145
SIMON
34 rue Moncey (3ème arrondissement).
Attesté en 1913.
Autre nom : CINÉMA DU COMMERCE.
Activités cinématographiques autorisées d'avril à décembre 1913 seulement.

Numéro sur la carte : 146
SKATING CINÉMA
1 boulevard Pommerol (actuel boulevard de Stalingrad) (6ème arrondissement).
Attesté en 1913.
Cinéma en plein air.

Numéro sur la carte : 147
STAR (LE)
32 rue Thomassin (2ème arrondissement).
10 rue du Président Carnot (2ème arrondissement).
Attesté de 1957 à 1991.
A l'emplacement d'une brasserie puis du dancing et music-hall Le Savoie.
Cinéma aménagé par l'architecte Martel en 1957.
Exploitant connu : Société Nouvelle Star.
Autres noms : LE CONCORDE (1970 - 1972), U.G.C. CONCORDE (1974 - 1991).
1974 : après transformation en complexe de cinq salles, l'entrée du cinéma est transférée au 10 rue du Président Carnot. Architecte : Yannick Lecoq.
Fermeture en mars 1991.

Numéro sur la carte : 148
SUCHET
44 cours Suchet (2ème arrondissement).
Attesté de 1916 à 1985.
Autres noms : ÉDEN-CINÉ (1933-1935), PALACE PERRACHE (1936-1965), LE RIO (1965-1970), LE CINÉMATOGRAPHE (1970-1984).
Il fut l'un des premiers cinémas indépendants à résister à l'extension des grands circuits et au développement des salles classées X.
Cinéma classé salle de recherche Art et Essai au cours des années 70. Propriété d'une association loi 1901 " Vivre le cinéma " (à partir de 1970).
Exploitants connus : Duverany (1916), Rondet (1919), Recorbet (1925), Perrolaz (1925), Bériel (1934), Péruchon (1955 et 1967), Richard (1965), Liatard (Alain, 1970).
Fermeture le 11 janvier 1985.

T

Numéro sur la carte : 149
TABARIN (LE)
110 route de Vienne (ancien numéro : 78) (7ème arrondissement).
Attesté de 1922 à 1968.
Autres noms : PUECH, LE SPLENDID (à partir de 1925).
Autres activités : salle de concerts, dancing.
Cinéma installé dans une salle de bals et de concerts appelée BAL TABARIN (construite vers 1921).
Exploitants connus : Puech, Feuillet, Billard, Mielly (1950), S.A.R.L. Splendid Cinéma (1951), Ancelot (1965).
Arrêt de l'exploitation cinématographique le 24 juin 1968.

Numéro sur la carte : 150
TERREAUX (LES)
17 rue du Puits Gaillot (1er arrondissement).
Attesté de 1907 à 1979.
Autre nom : LE SPLENDOR (1911, 1932-1979).
Installé dans l'ancien café de la Gaule.
Exploitants connus : Bertuca, Rousset et André (1913), Micheletti et André (1914), Micheletti (1915), Herbin (1928), Pupier (1932-1936), Finand (dernier exploitant).
Fermeture le 31 décembre 1979.

Numéro sur la carte : 151
TERREAUX (LES)
8 place des Terreaux (1er arrondissement).
Attesté depuis 1914.
Cinéma parlant à partir de 1930 (appareil " synchrosonore ", 2 projecteurs simplex).
Autres noms : LEXTRAT, ZOOM (1972 - 1988).
Changement de format en 1972 : passe du 16 m/m au 35 m/m.
Création d'une deuxième salle en 1981.
Exploitants connus : Lextrat, Veuve Lextrat (1932 - 1936), Bouvet (1972).
Fermeture le 28 septembre 1988.

Numéro sur la carte : 152
TIVOLI
23 rue Childebert (2ème arrondissement).
Attesté de 1920 à 1986.
Autre nom : TIVOLI GAUMONT (1976-1986).
Rénovation à la Libération puis en 1966 par l'architecte Georges Peynet.
Exploitants connus : Société anonyme Tivoli Cinéma, Bouchain (1920), Société des Films Paramount (1925), Botex (1924), Gaumont.
Création de trois nouvelles salles en 1976.
Fermeture en juin 1986.

Numéro sur la carte : 153
TRION
80 rue de Trion (5ème arrondissement).
Attesté de 1950 à 1964.
Exploitants et propriétaires : Villet, S.A.R.L. Trion (1953), Gaillaud, Désiré (1960).
Fermeture le 11 mai 1964.

V

Numéro sur la carte : 154
VARIÉTÉS
36 avenue Berthelot (7ème arrondissement).
Attesté en 1914, de 1921 à 1944.
Donnait des séances de cinéma en plein air en 1923.
Autres activités : salle des fêtes, bals.
350 places.
Salle détruite par les bombardements en 1944, non reconstruite. (G. Bazin, Rive Gauche, juin 1976).
Exploitants connus : Delange (1914), Fabre (1921), Ketels (1921-1922), Molin (1921), Casal (1923), Trepan et Bouillet (1924), Santarelli (1924), Mirieux (1925), Gardier (1926), Bouvier (1927), Rigal et Palmade (1928), Mazoyer (1928), Dumas (1932), Damon et Chapuis (1934), Caton.

Numéro sur la carte : 155
VENDÔME LAFAYETTE
155 rue de Vendôme et 54 cours Lafayette (à l'angle des deux voies) (3ème arrondissement).
Attesté de 1907 à 1910.
Activités principales : jeu de boules, concerts, bals.
D'abord cinéma de plein air installé dans le jeu de boules de M. Grenier, puis installé dans une salle au 54 cours Lafayette (cinéma, concerts, bals).
Exploitants connus : Grenier (1907), Renaud et Morelli (1909), Labysse (1910), Menoud (1910).

Numéro sur la carte : 156
VENISE (CINÉMA)
83 rue de Sébastopol (actuelle rue Étienne Richerand) (3ème arrondissement).
Attesté en 1914 et de 1919 à 1967.
Autres noms : LE CAMEO (1942 - 1950), LE RICHERAND (1950 - 1967).
Exploitants connus : Bouvard (1919), Chambion (1934), Noilly (1931 - 1933), Noilly et Buclos (1936), Spery (1951), Garnat (1963).
Fermeture le 30 juillet 1967.

Numéro sur la carte : 157
VICTORIA
1 place du Pont (actuelle place Gabriel Péri) et 67 cours de la Liberté (7ème arrondissement).
Vraisemblablement à l'angle de la place et du cours de La Liberté.
Attesté en 1918, peut-être en 1920.
Cinéma installé dans l'ancienne brasserie de la Guillotière. La salle est ensuite transformée en théâtre par M. Moncharmont (1919).
En 1920, un nouveau projet de salle de cinéma est déposé par la Société Sud Cinéma. Il n'a vraisemblablement pas abouti.
Exploitants connus : Société Lyonnaise de Spectacles (1917), Montcharmont (1919), Sud Cinéma (1920).

Numéro sur la carte : 158
VIVIANT
6 grande-rue de Saint-Clair (4ème arrondissement).
Attesté en 1919, de 1930 à 1935, en 1947 et de 1957 à 1972.
Autres noms : ÉTOILE (1931 - 1932), PALACE CINÉMA (1947), PALACE SAINT-CLAIR (1957 - 1972).
Exploitants connus : Viviant (1919), Burban (1930), L’Étoile S.A. (1931 - 1932), Ferron (1933), Rigo (1934), Curt (1935).

Numéro sur la carte : 159
VOX
50 bis rue Marietton (9ème arrondissement).
Attesté de 1942 à 1969.
985 places.
Autre nom : CINÉXTRA MARIETTON (à partir de 1967).
Exploitants connus : Moulin (1957), Nasolini (1958), Lextrat (1967), Société nouvelle du cinéma Vox (S.A.R.L.).
Fermeture le 15 juillet 1969.

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide des sources

Index alphabétique

Carte