LYON, DU XVe SIECLE À NOS JOURS
L'ÉVOLUTION DE LA VILLE À TRAVERS LES PRINCIPAUX PLANS

 

Avertissement

L’érudit Lyonnais André Steyert a pu écrire que la connaissance des lieux est indispensable pour celle de l’histoire.

L’espace Lyonnais présente l’originalité de s’être lentement accru de terrain gagné sur ses fleuves, puis par l’annexion en 1852 de trois faubourgs et, enfin, en 1963, de la commune de Saint-Rambert-l’Île-Barbe.

1749-1761 : Soufflot gagne les terrains baignés du Rhône, le quartier Saint-Clair.

1771 (13 octobre) : Les lettres patentes autorisèrent l’exécution du projet d’Antoine Michel Perrache, projet qui repoussait à la Mulatière le confluent du Rhône et de la Saône qui se trouvait alors à Ainay.

1852 (24 mars) : Décret présidentiel qui réunit à la ville de Lyon les communes de La Guillotière, La Croix-Rousse et Vaise.

1894 (loi du 17 décembre) : Elle repousse jusqu’au pied du talus ouest du chemin de fer de Lyon à Genève, la limite de Lyon et de Villeurbanne, limite qui jusqu’alors passait presque au milieu du parc de la Tête-d’Or en échange, la ville de Lyon paya la somme de 25 000 francs à la commune de Villeurbanne.

1913 (lois du 18 décembre) : Les deux lois rattachèrent à la ville de Lyon :

1° - La partie du territoire de la commune de Caluire sur laquelle est édifié l’hôpital d’isolement de la Croix-Rousse.

2° - Une partie de l’hospice Debrousse et de ses dépendances qui se trouvaient sur la commune de Sainte-Foy-lès-Lyon.

Ces sessions furent faites en échange de lits réservés dans les hôpitaux pour les malades des dites communes.

1963 (1er août) : Le décret réunit la commune de Saint-Rambert-l’Île-Barbe à Lyon.

L’ambition de cette chronologie est de combler un vide en plaçant sous le regard du public et des chercheurs la reproduction d’une cinquantaine de plans généraux de la ville de Lyon, la plupart issus des fonds des Archives municipales.

On a choisi, ici, de laisser de côté les restitutions dont on trouvera plusieurs exemples dans les planches de cet ouvrage. Faute de plans pour la fin du XVe siècle et la première moitié du XVIe, les premiers jalons de cette chronologie sont constitués de vues, certaines, du reste, largement imaginaires. Sans doute cinquante vues et plans ne peuvent prétendre à résumer quatre siècles d’une riche histoire ; mais le choix volontairement rigoureux des documents peut faciliter bien des recherches et permettre de suivre aisément la progression de l’occupation des sols, de leur mise en valeur et en voirie.

Pour chacun de ces chacun de ces plans, la notice indique la date, le titre, les dimensions, l’échelle, la technique et la cote du négatif de reproduction. Lorsqu’elle existe, nous donnons également la référence à la Bibliographie iconographique du Lyonnais de Marius Audin (t. II, 2ème partie, fascicule 1, Plans et vues générales, Lyon, 1910).

La date. Elle peut-être indiquée de deux façons selon qu’elle figure sur le plan ou qu’elle a été restituée. Dans ce dernier cas, elle est donnée entre crochets carrés.

L’auteur. Il est donné entre crochet carré lorsqu’il est restitué.

Le titre. Pour un document manuscrit, il est reproduit entre guillemets avec l’orthographe d’origine. Pour un document gravé, le titre est transcrit en italique. Lorsque le document n’a pas de titre, celui-ci est restitué ou forgé entre crochets carrés.

L’échelle. Lorsqu’elle n’existe pas, on a tenté une évaluation, par exemple : environ 1:8000e.

 

 

1493

A.M.L., 2 Ph 250/196

[Vue de Lyon d’après la Chronique de Nuremberg]

Gravure sur bois extraite de l’ouvrage de Hartman Schedel, Chronicarum Liber, Nuremberg, Antoine Koberger, 1493.

Audin 14

Reproduction imprimée, avec ajout de couleur, par Ofmi-Garamont, en 1973, à l’occasion du 5e centenaire de l’introduction de l’imprimerie à Lyon.

Vue imaginaire. Le même bois a été utilisé pour figurer les villes d’Aquilée, Bologne et Mayence.

 

1493

A.M.L., 2 Ph 250/196

[vers 1520]

A.M.L., 2 Ph 249/5Arras, XVIe siècle

Histoire fabuleuse des rois des Gaules : Lugdus

Tapisserie

Beauvais, Musée départemental de l’Oise

Cliché X

 

 

[1545-1553]

A.M.L., 2 S 911

Plan scénographique de la ville de Lyon au XVIe siècle

Échelle : Variable

Tirage sur réduction photographique, réalisé par le service de la voirie de la ville de Lyon, en 1940, d'après la reproduction en fac-similé, gravée par Séon et Dubouchet de 1872-1876 (Audin 52), du plan original conservé aux Archives municipales (2 S Atlas 3).

Cliché : 4 Ph 1053

 

1548

A.M.L., 2 Ph 250/194

Du Cerceau, Androuet

La cité de Lyon

Gravure en taille douce

Audin 19

Reproduction en fac-similé extraite de la Notice sur les plans et vues de la ville de Lyon de la fin du XVe au commencement du XVIIIe siècle, par J.J. Grisard, Lyon, 1891.

Cliché : 5 Ph 21133

 

1564

A.M.L., 2 Ph 250/195

Lyon [vue dite d’Ogerolles]

Gravure sur bois extraite de l’ouvrage d’Antoine du Pinet, Plantz, pourtraictz et descriptions de plusieurs villes et forteresses, tant de l’Europe, Asie et Afrique, que des Indes, et terres neuves, Lyon, Jean d’Ogerolles, 1564, pp. 28-29.

J. d’Ogerolles a réutilisé le dessin d’un bois qui avait servi à l’illustration de l’Épitomé de la corographie d’Europe, illustré des pourtraitz des villes plus renomées d’icelle, mis en françoys, par Guillaume Gueroult, Lyon, Balthazar Arnoullet, 1553, p. 11.

Audin 24

Reproduction en fac-similé extraite de la Notice sur les plans et vues de la ville de Lyon de la fin du XVe au commencement du XVIIIe siècle, par J.J. Grisard, Lyon, 1891.

Cliché : 5 Ph 21132

[1607]

A.M.L., 1 S 150

[Le Beau, Philippe]

" Antiquissima vrbis Lvgdvnensis ad Rhodanvm delinatio " [Plan cavalier de la ville de Lyon et de la grande rue de la Guillotière]

Échelle : 1:3240e (100 toises du Roi = 6 cm)

Manuscrit

Audin 68

Cliché : 4 Ph 170 ; 5 Ph 35691-35692 ; 5 Ph 35727-35732

 

1656

Lyon, Collection particulière

Brunand, Claudine. Graveur

Lyon dans son lustre

Échelle : ?

Gravure en taille douce

Extrait de : [Samuel Chappuzeau], Lyon dans son lustre : discours divisé en deux parties, Lyon, Scipion Lasserme, 1656, frontispice.

Audin 107

Cliché : 5 Ph 35809

 

1659/1714

A.M.L., 1 S 171 (3e éd. ca. 1714]

[Maupin, Simon]

Guigou, V. Graveur.

Froment, [Michel]. Éditeur

Description au naturel de la ville de Lyon et paisages alentours d’icelle

Échelle : 1:4320e (150 toises de roi = 6,3 cm)

Gravure en taille douce

Audin 108

Cliché : 4 Ph 201 ; 5 Ph 35634 ; 5 Ph 36996-36997

 

1700

A.M.L., 3 S 111

De Fer, Nicolas

Lion ville très considérable du Royaume de France

Échelle : [environ 1:12 000e]

Gravure en taille douce

Audin 109

Cliché : 3 Ph 357 ; 4 Ph 306

[1701 vers]

A.M.L., 2 S 4

[1701 vers] La Guillotière

" Carte générale du mandement de Beschevelin dic. la Guillotière, qui a 2 lieues de rondeur et 404 maisons en tout "

Échelle : [environ 1:5200 ; échelle variable du 1:5000 au 1:9000]

Cliché : 4 Ph 46 ; 4 Ph 265

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire