LES HOMMES DU PLAN À LYON
NOTES PROSOPOGRAPHIQUES (11)
(édition en ligne revue, corrigée et augmentée par rapport à l'édition papier)

 

Nota : Les personnalités qui ont joué un rôle de premier plan apparaissent en caractères rouges.

*Dylas

Employé à la communauté urbaine de Lyon : département Développement, service Aménagement urbain : directeur, ..., 1985, ...

*Équer, François

Élève ingénieur de 3e classe à l’École nationale des Ponts et Chaussées, employé pendant la campagne de 1844, dans le département du Rhône, au service de la navigation du Rhône.

Ingénieur des Ponts et Chaussées, 1846.

Espenel ou Espanel

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon : Bureau central, Études de projets : dessinateur, 1888-1890.

Évrard, Marie-Louise Lamotte-Beuvray, Mme

Née le 22 septembre 1900.

Employée dans le service de la voirie de la ville de Lyon, 26 juin 1922-1er janvier 1934 : Administration centrale, Secrétariat, Expédition des affaires, renseignements, archives : archiviste, 1929-1934.

Eymain

Géomètre du Cadastre, 1er tiers du XIXe siècle.

Lève une partie du plan cadastral parcellaire de la commune de Lyon.

*Fabrègue, Ernest David

Ingénieur auxiliaire des Ponts et Chaussées, 1908.

Chevalier de la Légion d’honneur, 1906.

Falconnet, Fleury

Né le 18 juin 1785, à Lyon. Mort le 25 janvier 1849, à Lyon.

Élève de l'école centrale de Lyon, de l'École des Beaux-Arts, puis des architectes Turrin et de Durand.

Architecte à Saint-Étienne, en collaboration avec son beau-frère Forobert. Architecte voyer de la ville de Vaise, 1816-1846. Membre, en 1826, de la Commission instituée pour dresser les plans et projets d'alignements de la ville de la Guillotière. Conseiller municipal de Lyon pendant quatorze années, il s’intéresse aux questions de voirie. C’est sur son rapport qu’est votée l’ouverture de la rue Centrale. Membre du Conseil d'arrondissement. Expert auprès des divers tribunaux. On signale encore sa collaboration, en 1847, aux travaux du plan de Dignoscyo.

Membre fondateur de la société académique d'architecture de Lyon dès sa fondation, en 1830. Il venait d'en être nommé vice-président lorsqu'il mourut.

Fanton, Louis

Né le 7 juillet 1863, à Lyon 3e arrondissement.

École La Martinière, à Lyon, 1875-1878.

Bureau des acquisitions de terrains pour l’État et la compagnie du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée, septembre 1878-juin 1883.

Opérateur et dessinateur auxiliaire dans les Ponts et Chaussées, juin 1883-décembre 1884 (étude et travaux de la ligne de Firminy (Loire) à Annonay (Ardèche)).

Service militaire, 1884-1889.

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon, 15 mars 1889-1er août 1919 (retraite) : piqueur auxiliaire ; Direction des travaux, Études de projets : dessinateur, 1890-1894 ; services des Ponts : conducteur, 1er janvier 1894, ... ; conducteur principal.

Farge

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon : bureau des Études : adjoint technique, ..., 1928, ... ; Administration centrale, Études de projets : dessinateur, 1930-1931 ; adjoint technique, 1932-1935 ; Services techniques : Direction, Secrétariat : ingénieur-adjoint, 1948 ; ingénieur, 1958-1959.

*Fargier

Géomètre du Cadastre, 1er tiers du XIXe siècle.

Employé dans le service du cadastre du département du Rhône.

Lève, en 1810, l’atlas parcellaire de différents cantons du Rhône (Archives du Rhône, Atlas 3 Pl 546).

Fau, Édouard

École La Martinière, à Lyon (section industrielle).

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon, 5 novembre 1918-4 octobre 1959 : ... ; service de la Voie publique : adjoint technique, ..., 1928, ... ; ingénieur adjoint, ... 1931... ; Services techniques, division de la Voie publique : ingénieur principal, 1948, ..., 1953, ..., 1958-1959.

Faucheux, Ernest

Ancien officier du Génie. Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon : service des Ponts, des établissements insalubres et des carrières, Travaux scientifiques : ingénieur adjoint,..., 1861, ... C’est sous sa direction immédiate que L.M. Fouque effectua la triangulation générale de la ville de Lyon.

Favier

Lyon, 1er tiers du XIXe siècle.

Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées. Chargé du service du département du Rhône, ..., 1828, ... Inspecteur général des Ponts et Chaussées, ..., 1838, ...

Ferran, Guillaume François

École La Martinière, à Lyon. 2e régiment du Génie où il obtient le grade de sergent.

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon : conducteur, 1876 .

*Ferrand, André

Baptisé le 26 mai 1714.

Géomètre et commissaire en droits seigneuriaux, à Lyon, ..., 1754-1790.

Conseiller du roi, 1755-1761. Notaire à Lyon, 1754-1778 ; notaire honoraire, ..., 1780-1790, ...

Commissaire en droits seigneuriaux de l’Hôtel-Dieu et de la Charité, ..., 1754 ; commissaire en droits seigneuriaux de la commanderie de Saint-Georges, de l’Hôtel-Dieu et de la Charité, 1755-1769 ; commissaire en droits seigneuriaux de la commanderie de Saint-Georges, des deux Hôpitaux, des Dames de Sainte-Élisabeth, des Dames de la Visitation-de-Sainte-Marie-sur-Saint-Just, des Gands-Augustins, de la Magdeleine et du seigneur du Vivier, 1770-1790.

En 1763, il lève un plan pour le placement de la traille de l’Hôtel-Dieu au port Saint-Clair (Archives du Rhône, 3 Pl 66). On relève son nom, associé à celui de Rigaud, sur un plan du domaine de l’Ollagnière, appartenant à J.B. Duga et à E. Denis, à Saint-Chamond, dressé en 1783 (ibid., 3 Pl 67).

En 1763, il assiste Decrénice dans ses recherches des anciennes fortifications de la ville du côté de Saint-Clair, recherches pour lesquelles, l’architecte eut à examiner les titres et les plans conservés dans différents dépôts d’archives, et pour lesquelles il copia et réduisit le plan scénographique de Lyon au XVIe siècle (A.M.L., BB 331, délibération du 31 décembre 1763, mandement de paiement ; CC 3510, mémoire à la même date).

Signalé rue Bombarde (Almanach de Lyon pour les années 1754-1762) ; rue Confort, à l’entrée de la rue Paradis (ibid., 1763-1771) ; rue Grôlée, au coin de Bonrencontre (ibid., 1772-1774) ; à Saint-Just (ibid., 1775) ; à Saint-Just, rue de Trion (ibid., 1776-1781) ; à Saint-Just (ibid., 1782-1790).

 

*Ferrand, Jacques

Mort en 1873.

Ingénieur des Ponts et Chaussées, 1843.

Ingénieur des Ponts et Chaussées, chargé des chemins de fer du Grand Central, dans le département de l’Aveyron, ...-... Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, chargé des études définitives du chemin de fer de Clermont-Ferrand à Tulle, ...-décembre 1869. Ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, chargé du service spécial de la Saône dans le département du Rhône, à la résidence de Lyon, en remplacement de Thiollière, admis à la retraite, 1er janvier 1870-1873 (décédé en fonctions).

Engagé dans une légion de marche lyonnaise en 1871 (intérim assuré par Tavernier, ingénieur en chef du Rhône).

*Ferrand, Jean-Baptiste, dit Ferrand fils

Fils d’André Ferrand.

Commissaire en droits seigneuriaux, à Belleville (Rhône) (cité dans une transaction conservée aux archives du Rhône (E, familles, 828 ; cité par Georges Cuer, Archives notariales : 1ère partie : notaires de Lyon, Lyon, Archives départementales du Rhône, 1993, t., p. 272).

Est-ce le même qui poursuivit une carrière administrative sous la Révolution et le Directoire ? Secrétaire-greffier du district de Lyon-Ville, août 1790-novembre 1791 ; chef du bureau du contentieux ecclésiastique et judiciaire au département de Rhône-et-Loire, puis chef du bureau national ecclésiastique, 1792 ; receveur des Domaines nationaux, ..., 1795-1798, ... ; archiviste du département, ..., an XII, ...

Festas, Albert

Né le 15 juillet 1904.

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon, 10 décembre 1925-15 octobre 1927 : Administration centrale, Étude de projets : dessinateur, 1927.

*Firaud (?), arpenteur

Lève, en 1791, un plan de la Chazelle[-sur-Coise] (Archives du Rhône, 2 Pl 269).

Ne faudrait-il pas lire : Piraud ? Sous ce dernier nom, les archives du Rhône conservent les plans des bâtiments des cordeliers de l’Observance avec le projet des constructions à faire pour y établir le refuge des jeunes et pour les enfants en retraite (2 Pl 227 a et b). L’auteur des ces plans est peut-être à confondre avec le graveur et architecte lyonnais Cyr Piraud (1777-1846).

*Fisch, J.C.A.

Topographe d’origine bavaroise, installé à Lyon. Dresse, vers 1875-1885, pour le papetier Bonnaire, adjudicataire, la carte cantonale du département du Rhône à l’échelle 1:40 000e.

Voir le Plan géométrique de Lyon et ses environs, dressé à l’échelle de 1 à 20 000e [sic] par J.C.A. Fisch, topographe, 1875 (A.M.L., 2 S 338 et 1541 Wp 230).

On lui doit encore la carte au 1:320 000e qui accompagne l’ouvrage de Marie-Claude Guigue sur les Voies antiques du Lyonnais, du Forez, du Beaujolais, de la Bresse, du Bugey, de la Dombes et de partie du Dauphiné, Lyon, H. Georg, 1877 (gravée par J. Muller).

Flachat, Georges

Né le 1er novembre 1893.

Employé dans les services techniques de la ville de Lyon, 1er novembre 1943-31 janvier 1948 : Direction générale des Travaux : auxiliaire pour la détection des îlots insalubres.

Flacheron, Louis Cécile

Né le 9 mai 1772, à Lyon. Mort le 12 mars 1835, à Lyon.

Architecte adjoint, contrôleur des travaux, 1807-1815, puis architecte en chef de la ville de Lyon, 1815-1er juin 1831. À cette époque, et durant toute la 1ère moitié du XIXe siècle, l’architecte de la Ville supervise également le service de la Voirie, lequel est composé de deux voyers, l’un pour le nord et l’ouest, l’autre pour le sud.

Candidat, en 1808, pour le levé du plan général de la ville de Lyon dont le marché est finalement attribué à L.B. Coillet.

Membre de l'académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, 1818.

À rapprocher du " citoyen Flacheron, garde des fortifications ", qui, en 1799, assiste l’officier du Génie Jars pour lever un plan de Lyon dont le report sera effectué par le dessinateur Villionne (Vincennes, Archives du Génie militaire, article 8, section 2, Lyon).

Voir, dans Forma urbis, l’étude de Cl. Mermet.

*Flamant, Alfred

Élève ingénieur de 3e classe à l’École impériale des Ponts et Chaussées, employé pendant la campagne de 1860, dans le département du Rhône, au service de la navigation du Rhône.

Ingénieur des Ponts et Chaussées, 1862.

*Foch, Jacques

Né le 15 juin 1907, à Montmirail (Marne).

Lycées de Marseille et de Laval. Bachelier.

Employé au ministère des Finances, 1925-1942 ; puis au ministère de l’Éducation nationale, 1942-1944 ; puis au ministère de la Construction : délégué général, directeur de la direction départementale du Rhône, 1944-1963. Inspecteur général de la délégation à la Construction, 1963-1969, ...

C’est sous son autorité qu’est lancée la procédure du Plan du groupement d’urbanisme de la région lyonnaise.

Officier de la Légion d’honneur. Croix de guerre 1939-1945. Chevalier des Palmes académiques.

Voir, dans Forma urbis, l’étude de P.Y. Saunier.

*Fontaine, Arthur

Élève ingénieur de 3e classe à l’École impériale des Ponts et Chaussées, employé pendant la campagne de 1859, dans le département du Rhône, au service de la navigation du Rhône.

Ingénieur des Ponts et Chaussées, 1861.

Fontaine, Lucien Jean François

Né le 28 janvier 1906, à Lyon 3e arrondissement.

Employé auxiliaire au service ordinaire des Ponts et Chaussées du département du Rhône, 1er octobre 1923-15 octobre 1929.

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon, 15 octobre 1929-... : Services spéciaux, Plans, alignements, constructions, acquisitions et vente de terrains : adjoint technique, 1931-1937 ; Service immobilier : ingénieur adjoint, ... 1942, ..., 1952, ... ; ingénieur subdivisionnaire.

*Fontaneilles, Jean

Ingénieur des Ponts et Chaussées, 1885.

Ingénieur ordinaire de 2e classe des Ponts et Chaussées, attaché au service ordinaire du département de Saône-et-Loire, à la résidence de Mâcon, et au chemin de fer confié à l’ingénieur en chef Gobin, ...-mars 1892. Ingénieur ordinaire de 2e classe des Ponts et Chaussées, chargé, à la résidence de Lyon, du 1er arrondissement du service de la navigation du Rhône et du 1er arrondissement du service de la navigation de la Saône, en remplacement de Dessirier, mis en congé renouvelable, et attachés au contrôle de l’exploitation de divers services de chemins de fer, 16 avril 1892-octobre 1894. Ingénieur ordinaire de 2e classe des Ponts et Chaussées, mis à la disposition du ministre des Colonies pour remplir les fonctions d’inspecteur des travaux publics des colonies, 16 octobre 1894.

Professeur du cours de travaux publics à l’école centrale de Lyon, 1893 (autorisation ministérielle datée du 7 avril 1893)-1894.

Fontany, Eugène

Né le 14 janvier 1905.

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon, 1er juillet 1931-... : Services spéciaux, Plans, alignements, constructions, acquisitions et vente de terrains : adjoint technique, 1932-1937 ; Service immobilier : adjoint technique spécialisé en topographie, ... 1943 ... ; ingénieur subdivisionnaire, ..., 1952, ...

Forest, Joseph M.

Né le 30 mars 1806, à Tournus (Saône-et-Loire). Mort le 29 mars 1875, à Lyon.

Élève puis collaborateur d’A.M. Chenavard, 1825-1833. Architecte-voyer de la Croix-Rousse, 1er octobre 1836-1852, puis voyer du 4e arrondissement, après l’annexion. Membre de la commission municipale de Lyon, le 24 octobre 1873.

Opère une réduction au 12 000e du plan géométral de la ville de la Croix-Rousse, levé et rapporté à l'échelle du 1:500e par Chenavard, en 1835.

Dresse, vers 1840, le Plan de la Ville de la Croix-Rousse, à l’échelle du 1:5000e, publié par H. Brunet, lithographe à Lyon (A.M.L., 3 S 843).

Membre du jury, désigné le 23 octobre 1846, pour statuer sur le plan général d’alignement de la Guillotière par Van Doren.

Fondateur de l'hospice des Petites soeurs des Pauvres rue de l'Enfance (4e arrondissement).

Membre fondateur de la société académique d'architecture de Lyon, 1830.

*Forobert, Jacques

Architecte-voyer de la ville de Lyon, 1792, ..., 1796, ... ; inspecteur de la petite voirie sous la direction du commissaire général de police (selon l’arrêté des Consuls, en date du 5 brumaire an IX), 1801-1806

Dresse, le 19 prairial an IV (7 juin 1796), un " Plan général des bâtiments et jardins dépendants des cy-devant Jacobins, le tout divisé en seize lots aliénables ", " d'après les ordres de l'administration municipale du canton de Lyon division du midy, et présenté le 19 prairial an IV de la Rép[publique] française " (A.M.L., 2 S 31). Les archives départementales du Rhône conservent des plans levés par le même pour l’aménagement d’anciens bâtiments religieux de Lyon en dépôt de mendicité (1 Pl 50-53, 3 Pl 515, 3 Pl 532)

Fouque, Laurent Marie

Triangulateur du cadastre du département de la Seine. Employé du service municipal de la voirie de la ville de Lyon, 1861-1869 : triangulation générale de la ville de Lyon.

Voir, dans Forma urbis, l’étude de M. Chinal.

Fournier

Employé dans le service de la voirie de la ville de Lyon : Administration centrale, Comptabilité : rédacteur, 1911-1913 ; chef comptable, 1920-1921 ; Plans, alignements, constructions, acquisitions et vente de terrains : adjoint technique, 1931-1937.

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sommaire